Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidange de l'étang...

Publié le par Anikowa


17e.jpg

.

La carpe

Cyprinus carpio

 

Originaire de la Chine, elle a été introduite en Europe à l’époque des Romains.

Il existe trois formes de carpe : la carpe-cuir, presque dépourvue d’écailles,

la carpe-miroir, avec quelques écailles,

la carpe commune ou écaillée, couverte d’écailles.

Elle a une longue nageoire dorsale munie d’un rayon osseux

et sa mâchoire supérieure est garnie de barbillons, filaments tactiles sensitifs.

Sa bouche est protractile car elle s’allonge vers l’avant.

La carpe pèse jusqu’à près de 40 kg.

La durée de vie est de l’ordre de 40 à 50 ans.

La carpe affectionne les eaux calmes et chaudes, à végétation abondante.

Elle se nourrit de mollusques, des moules d’eau douce anodontes,

larves d’insectes, vers, écrevisses.

C’est un poisson fouilleur des fonds,

elle agite la vase et déracine les végétaux dont elle se nourrit.

En hiver, elle s’engourdit, cesse de se nourrir et se tient près du fond.

C’est un poisson de pêche sportive très apprécié car la carpe est méfiante,

très résistante et sa capture est difficile.

 


17b.JPG
Carpes communes ou écaillées

17c.JPGSilures - Carpes écaillée et miroir
17d.JPG


Le silure glane

Silirus glanis

 

C’est un grand poisson d’eau douce, originaire d’Europe de l’Est.

Très gros poisson de forme massive sur la tête et allongée sur le corps.

Sa tête est massive et plate avec une très large bouche

pourvue de petites dents que l’on appelle les râpes.

Il a six barbillons : deux longs sur la mâchoire supérieure mobiles

et quatre courts sur la partie inférieure de la tête.

Ce sont des organes sensoriels, ces barbillons lui servent à localiser ses proies,

ils lui permettent de détecter tout mouvement autour de lui.

Sa taille varie d’un à deux mètres dans notre région.

Leur alimentation principale est représentée par les cyprinidés

tels que brèmes, carassins, carpes, gardons, rotengles…

Il mange également des moules d’eau douces, les anodontes

et même les larves de libellules.

La quantité de nourriture diminue très nettement lorsque la température de l’eau baisse

si bien que pendant l’hiver le silure s’alimente très peu.

Le silure est thermophile et vit dans les eaux profondes

et il affectionne particulièrement les fonds mous ou vaseux.

Il passe la majeure partie de la journée caché au fond

et il émerge le plus souvent au coucher du soleil

où il chasse toute la nuit à la recherche de toute nourriture et ce jusqu’au crépuscule.

Le silure est extrêmement agressif envers les intrus ou s’il se sent en danger

17a.JPG 
bv000006.gif

Commenter cet article